Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Tunnel de la Grand Mare
 

Rouen : Pourquoi le tunnel de la Grand Mare est fermé le matin ?

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 28 mai 2019

Inauguré en 1992, le tunnel dit « de la Grand Mare » est parfaitement adapté au nombre de véhicules qui l’empruntent.

Cependant, quotidiennement, on constate de forts ralentissements en aval du tunnel, du pont de l’Europe jusqu’à environ une centaine de mètres du sud du tunnel (côté Darnétal).

Ces ralentissements obligent les services de la DIR Nord-Ouest à mettre en place un système de régulation en amont du tunnel, au Chapitre (commune de Bihorel) pour ne pas avoir de véhicules à l’arrêt (précédent de la tragédie du tunnel du Mont Blanc) dans l’ouvrage.

Ce système de régulation est mis en œuvre de la manière suivante :

- Soit il fait sortir les usagers de la N28 puis les renvoie sur celle-ci par la bretelle d’insertion, permettant de limiter le débit des véhicules qui entrent dans le tunnel.

- Soit il envoie les usagers vers les itinéraires de substitution mis en place et indiqués comme tels sur les panneaux de signalisation.

Pour ce qui concerne les travaux indispensables au bon fonctionnement du tunnel, ceux-ci sont réalisés de nuit et les interventions des entreprises sont regroupées pour occasionner le moins de gêne possible.

Ces dernières années, plusieurs phases de travaux se sont succédé :

Entre 2011 et 2013, travaux de maintenance et de maintien de l’exploitation, par la mise en œuvre de divers équipements de gestion du trafic (notamment barriérage, modernisation de la gestion technique centralisée et pose de caméras)

Entre 2016 et 2017, renforcement du niveau de sécurité du tunnel par l’installation, ou la mise à niveau, ou la rénovation de nombreux équipements (Détection automatique d’incidents, postes d’appel d’urgence, gestion de la maintenance assistée par ordinateur),

En 2017, réalisation de la protection au feu de la section Sud du tunnel (linéaire de 86 m).

Par ailleurs, en 2019, les travaux de mise en sécurité du tunnel vont continuer avec le remplacement des deux postes d’alimentation ainsi que des transformateurs haute tension et basse tension qui alimentent l’ensemble des équipements du tunnel.

Des études de mise en sécurité se poursuivent avec la modification substantielle du tunnel par la création de 7 by-pass pour les piétons, l’aménagement des équipements associés, et la rénovation complète des systèmes d’éclairage et de ventilation.

Soucieuse de garantir à chacun un réseau routier toujours plus sûr et plus performant, la DIR Nord-Ouest remercie les usagers de leur compréhension.